Prestation de soins

Comment valoriser et épauler les proches aidants : une stratégie nationale

Les organismes communautaires observent depuis plusieurs années divers facteurs qui contribuent à l’épuisement des proches aidants. Ceux-ci sont liés à l’invisibilité de leur rôle quotidien : le manque de services et de soutien financier, les difficultés d’obtenir des services à domicile, la fragmentation des soins et des services, l’instabilité des professionnels, etc.

Bien que le rôle de proche aidant amène des gratifications morales, le niveau d’épuisement des proches aidants nous permet d’affirmer qu’il y a urgence d’agir pour prévenir la détresse psychologique.

C’est pourquoi le Regroupement des Aidants Naturels du Québec (RANQ) a publié en mars 2018 une stratégie nationale de soutien aux proches aidants intitulée : « Valoriser et épauler les proches aidants, ces alliés incontournables pour un Québec équitable ». Cette stratégie s’applique pour tous les proches aidants peu importe l’âge, la condition de santé et le lieu de résidence du proche aidé.

Voici les sujets qui seront couverts durant la présentation:

  • La stratégie nationale pour couvrir tous les besoins, de tous les proches aidants en partenariat avec tous les acteurs;
  •  Le choix libre, éclairé et révocable du proche aidant;
  •  Les proches aidants comme experts et partenaires de soins;
  •  L’évaluation des besoins des proches aidants et les services nécessaires;
  •  La luttre contre l’appauvrissement: quels sont les facteurs et quelles sont les solutions;
  • Le besoin de vigie, de données scientifiques et le leadership des organismes communautaires du domaine de la proche aidance.

Venez découvrir comment collectivement il serait possible de mieux soutenir les proches aidants, parce que sans eux, l’offre de soins accessibles de qualité à la population québécoise est utopique.

Une période de question suivra la présentation.

  1. Mélanie Perroux est coordinatrice générale du Regroupement des Aidants Naturels du Québec et a participé à ce titre à la rédaction de la stratégie nationale de soutien aux proches aidants. Auparavant, elle a coordonné plusieurs projets de recherche concernant l’organisation des systèmes de santé, la place des professionnels et les modèles de soins. Depuis plusieurs années, le transfert des connaissances auprès des décideurs ou du grand public occupe également une partie de ses engagements personnels.